Skip to main content

The Cards of Fate
– Viking Oracle –

For centuries, Norse myths were transmitted orally, notably through Scaldic poetry which elevated the narration of mythological epics into an artistic expression. A number of these mythological poems were compiled in the 13th century in Poetic Edda. The Icelandic Christian historian, Snorri Sturluson, used this ancient oral culture to compose his 13th-century Edda in Prose. These sources constitute the majority of our knowledge on this mythology. This knowledge is supplemented by the viking sagas (the most important of which being the Völsunga saga) as well as evhemianist texts (such as the Geste des Danois)

Long forgotten, this mythology was rediscovered in the 18th century through the Romantic movement in Europe. While nordic myths and beliefs were believed to be largely transmitted orally, the discovery of a card game in Iceland at the turn of the century was a surprise for many. It appears that the Viking often resorted to this type of fortune telling to help them make decisions about their fate.

By combining historical knowledge already acquired, it was relatively easy to reconstruct the meaning and symbolism of these viking cards. Additional information found on runes (language and alphabet used by the Vikings) not far from the Icelandic region where the cards were discovered have allowed us to determine how they work. In fact, these cards are somewhat similar to those used for modern tarot.

How does it work

  • Evacuate to invest fully let by the Nordic god …
  • Eight (8) cards out of a maximum of 21 will be selected for you.
  • You can only return four.
  • The last card drawn will direct you more specifically to the current challenge. The other three will be guides and additional indications on elements of your life to which you must pay your attention in order to improve your life or even meet your challenge.
  • The result of your choices will be placed at the bottom of the page, in descending order (the first card drawn will be at the bottom and the last card, the one that will guide you on your current challenge, will be presented at the top)

It should be noted that the use of the Viking cards of fate is only for the near future (one season, so 3 months maximum). The Viking believed that the past and the present were already known.

(For now, the results will be in French. If there is a lot of demand, I will translate the game. Which will take a little while!)

Le dragon Fáfnir

Fáfnir est, dans la mythologie scandinave, le fils nain de Hreidmar et le frère de Regin et d’Ótr. Après s’être emparé d’un trésor qu’il voulait scrupuleusement garder pour lui, il prend la forme d’un dragon aux allures de serpent afin de le protéger.

Symbolique:

Symbolise l’avarice ou le désire profond de protéger.

Si cette carte est tirée en dernier, vous êtes en pleine transformation. Vous recherchez visiblement à améliorer votre sort.

Dans un autre plan, vous tentez de protéger quelque chose ou quelqu’un. Est-ce un secret? Attention à ne pas faire preuve d’avarice.

Le dieu Odin

Son rôle est complexe étant donné que ses fonctions sont multiples : il est le dieu des morts, de la victoire et du savoir. Dans une moindre mesure, il est également considéré comme le patron de la magie, de la poésie, des prophéties, de la guerre et de la chasse.

L’étymologie de son nom fait référence à Ód, et signifie «fureur», aux côtés d’«esprit» et de «poésie».

Odin s’aventura à la Fontaine de Mímir afin de pouvoir boire dans la fontaine du savoir. Odin a dû sacrifier un de ses yeux pour démontrer sa volonté d’acquérir les connaissances du passé, du présent et du futur.

Symbolique:

Qui recèle la puissance, de la sagesse et l’intelligence.

Si cette carte est tirée en dernier, vous êtes entre bonne main avec Odin, le dieu des dieux. Vous avez les connaissances, la puissance, l’intelligence et l’éloquence pour faire face à tous les défis qui seront sur votre chemin.

Votre projet ou votre objectif demande de la vivacité d’esprit. Odin, le dieu ultime, y veille.

Reafan de Ragnar Lodbrok

Les Vikings utilisaient beaucoup l’image du corbeau. Ils le mettaient en symbole sur leurs voiles.

Ragnar Lodbrok avait une bannière nommée «Reafan» et brodée de l’image d’un corbeau. Selon la légende, si la bannière flottait au vent, Lodbrok serait victorieux, mais si le drapeau pendait sans mouvement, la bataille serait perdue.

Symbolique:

Qui demande l’aide ou le soutien. Superstition.

Si vous avez retournez cette carte en dernier, cela veut dire que vous êtes probablement une personne superstitieuse. Vous accordez beaucoup d’importance aux signes du destin.

Cette carte vous offrira l’opportunité de vous démarquer. Elle vous portera chance si vous êtes en période de conflit ou que vous avez un défi particulier à relever.

Sleipnir, le cheval d'Odin

Sleipnir, le cheval d’Odin

Sleipnir, le cheval d'Odin

Sleipnir est un cheval fabuleux à huit jambes capable de se déplacer au-dessus de la mer comme dans les airs! En vieux norrois, le nom de Sleipnir signifie «planeur», ou «glissant», et pourrait avoir un sens proche de «celui qui glisse rapidement».

Symbolique:

Symbolise la rapidité de l’esprit de son cavalier. Sleipnir guide son écuyer sur le chemin de l’élévation spirituelle.

Si cette carte est tirée en dernier, vous savez tirer partie de toute situation grâce à vos habilités. Vous êtes sur la bonne voie!

Cette carte révèle votre capacité à régler un problème rapidement. Vous planez au dessus des difficultés et vous êtes guidé par Sleipnir!

Freyja

Freyja est considérée comme une déesse de l’amour, du sexe, de la beauté, de la terre et de la fertilité.

Freyja est belle, parfois rousse ou blonde, et on l’invoque pour être heureux en amour, mais aussi lors des accouchements. On la sollicite de même pour obtenir de bonnes saisons. Elle était la déesse de l’intimité, de l’attirance entre personnes, de la richesse et de la magie.

Elle adore les chats!

Symbolique:

Amour et protection.

Si cette carte est tirée en dernier, vous êtes aimé et protégé. Pour vous, la sensualité n’a pas son égal. Votre charme attire les autres.

Vous aurez l’aide de Freyja pour vous guider dans votre quête amoureuse. Elle saura vous démontrer toute sa sollicitude.

Le loup Fenrir

Dans la mythologie nordique, Fenrir est un loup gigantesque, fils du dieu Loki et de la géante Angrboda, messagère du malheur. Considéré trop puissant et dangereux par les dieux, Fenrir est enchaîné par ruse et se libérera pour la bataille prophétique du Ragnarök durant laquelle il avalera Odin puis sera abattu violemment par Vidar, un des fils du dieu.

Symbolique:

Puissance et intensité. Esprit de vengeance

Si vous tournez cette carte en dernier, votre intensité peut être parfois perçue comme menaçante. Vous semblez être rancunier.

À l’inverse, cette carte pourrait vous donner la puissance et l’intensité dont vous avez besoin pour faire face aux obstacles actuels.

Le dragon Nidhogg

Le légendaire dragon Nidhogg qui veille au pied d’Yggdrasill, l’arbre cosmique de la mythologie nordique. Son plus grand ennemi est le faucon Vedrfölnir, lequel est en revanche perché sur la cime de l’arbre.

Selon les Grímnismál, Nídhögg ronge les racines de l’arbre des mondes Yggdrasil afin de le détruire.

Symbolique:

Initiateur de grands changements et de bouleversements. Astucieux.

Si vous tournez cette carte en dernier, vous êtes perçu comme étant un être astucieux et n’ayant pas peur des changements et bouleversements qui pourraient en résulter.

Cette carte favorise de grand changements dans votre vie.

Le dieu Loki

Loki est le dieu de la malice, de la discorde et des illusions dans la mythologie nordique. Il est le fils du géant Farbauti et de Laufey. Loki est le père de plusieurs monstres : le serpent Jörmungand, le loup Fenrir et la déesse du monde des morts Hel. Il est également la mère du cheval d’Odin à huit jambes Sleipnir.

Loki est capable de métamorphose ; il est aussi impulsif et irresponsable que malin et rusé. Les autres ont souvent recours à lui pour régler des problèmes dont il est bien souvent lui-même la cause. De nature fondamentalement négative et traître, sa jalousie l’amène à causer la mort du dieu Baldr. Furieux, les Ases le punissent en l’attachant avec les entrailles d’un de ses fils sous un serpent dont le venin goutte sur son visage. Il en sera ainsi jusqu’à la fin prophétique du monde, le Ragnarök, où Loki se libèrera et mènera les géants à l’assaut contre les dieux et les hommes.

Symbolique:

Intelligent, mais amoral, aimant à faire le mal pour s’amuser

Si cette carte est tirée en dernier, vous êtes perçu comme une personne sans moral envers qui il est difficile d’accorder sa confiance.

On vous ment et on vous trompe. On vous fait croire de choses qui ne sont pas vraies. Vous êtes manipulé.

Combiné avec la carte de la déesse Freyja, vous aurez moins de difficulté à changer votre attitude. De plus, certaines personnes qui sont près de vous connaissent votre vraie valeur.

Distribuer d'autres cartes
VIKINGR Chronicles