The Cards of Fate
– Viking Oracle –

For centuries, Norse myths were transmitted orally, notably through Scaldic poetry which elevated the narration of mythological epics into an artistic expression. A number of these mythological poems were compiled in the 13th century in Poetic Edda. The Icelandic Christian historian, Snorri Sturluson, used this ancient oral culture to compose his 13th-century Edda in Prose. These sources constitute the majority of our knowledge on this mythology. This knowledge is supplemented by the viking sagas (the most important of which being the Völsunga saga) as well as evhemianist texts (such as the Geste des Danois)

Long forgotten, this mythology was rediscovered in the 18th century through the Romantic movement in Europe. While nordic myths and beliefs were believed to be largely transmitted orally, the discovery of a card game in Iceland at the turn of the century was a surprise for many. It appears that the Viking often resorted to this type of fortune telling to help them make decisions about their fate.

By combining historical knowledge already acquired, it was relatively easy to reconstruct the meaning and symbolism of these viking cards. Additional information found on runes (language and alphabet used by the Vikings) not far from the Icelandic region where the cards were discovered have allowed us to determine how they work. In fact, these cards are somewhat similar to those used for modern tarot.

How does it work

  • Evacuate to invest fully let by the Nordic god …
  • Eight (8) cards out of a maximum of 21 will be selected for you.
  • You can only return four.
  • The last card drawn will direct you more specifically to the current challenge. The other three will be guides and additional indications on elements of your life to which you must pay your attention in order to improve your life or even meet your challenge.
  • The result of your choices will be placed at the bottom of the page, in descending order (the first card drawn will be at the bottom and the last card, the one that will guide you on your current challenge, will be presented at the top)

It should be noted that the use of the Viking cards of fate is only for the near future (one season, so 3 months maximum). The Viking believed that the past and the present were already known.

(For now, the results will be in French. If there is a lot of demand, I will translate the game. Which will take a little while!)

Le dragon Jörmungand

Jörmungand est décrit comme un gigantesque et hideux serpent marin ou dragon, capable de cracher du venin mortel et avec un regard terrifiant.

À la fin du monde prophétique, le Ragnarök, Jörmungand provoquera des raz-de-marée en surgissant des mers pour combattre les dieux aux côtés des géants. Il sera finalement tué par Thor, mais le dieu succombera à son tour après neuf pas, empoisonné par le venin du serpent.

Symbolique:

Qui arrive à ses fins en faisant preuve de férocité.

Si vous tournez cette carte en dernier, vous êtes reconnue pour votre ténacité et votre férocité. Vous n’avez pas peur de vous sacrifier pour obtenir le résultat espéré.

Le dragon Jörmungand vous transmettra force et résilience pour traverser les embuches auxquels vous faites face en ce moment.

Le dragon de Midgard

Combattre un dragon est un passage obligé pour tous ceux qui aspirent à la gloire et à la reconnaissance des autres.

Les dragons alimentent donc beaucoup d’histoires de la mythologie nordique dont les célèbres batailles entre Thor et son ennemi juré, le Grand Serpent de Midgardr appelé également Midgardsormr. Ce dragon est l’un des trois enfants monstrueux de Loki qui vit dans la Grande Mer.

Selon la légende, il se mord la queue. Mais une fois qu’il aura relâché son étreinte, ce sera la fin du monde qui est nommée «Ragnarök» dans la mythologie nordique.

Symbolique:

Détenir une grande force ou une grande influence.

Si cette carte est tirée en dernier, vous détenez une grande force et vous êtes très influant!

Vous aurez sans doute un très difficile combat à mener prochainement qui aura des répercussions très importantes pour vous et tous les autres autour de vous. Soyez prudent, c’est votre «Ragnarök».

Le dieu Loki

Loki est le dieu de la malice, de la discorde et des illusions dans la mythologie nordique. Il est le fils du géant Farbauti et de Laufey. Loki est le père de plusieurs monstres : le serpent Jörmungand, le loup Fenrir et la déesse du monde des morts Hel. Il est également la mère du cheval d’Odin à huit jambes Sleipnir.

Loki est capable de métamorphose ; il est aussi impulsif et irresponsable que malin et rusé. Les autres ont souvent recours à lui pour régler des problèmes dont il est bien souvent lui-même la cause. De nature fondamentalement négative et traître, sa jalousie l’amène à causer la mort du dieu Baldr. Furieux, les Ases le punissent en l’attachant avec les entrailles d’un de ses fils sous un serpent dont le venin goutte sur son visage. Il en sera ainsi jusqu’à la fin prophétique du monde, le Ragnarök, où Loki se libèrera et mènera les géants à l’assaut contre les dieux et les hommes.

Symbolique:

Intelligent, mais amoral, aimant à faire le mal pour s’amuser

Si cette carte est tirée en dernier, vous êtes perçu comme une personne sans moral envers qui il est difficile d’accorder sa confiance.

On vous ment et on vous trompe. On vous fait croire de choses qui ne sont pas vraies. Vous êtes manipulé.

Combiné avec la carte de la déesse Freyja, vous aurez moins de difficulté à changer votre attitude. De plus, certaines personnes qui sont près de vous connaissent votre vraie valeur.

Le bouclier dragon

Le bouclier viking était dans son utilisation presque autant défensif qu’offensif et pouvait être autant utilisé en combat de groupe et en combat singulier, ce qui faisait de lui une arme très efficace quand il était adapté à son porteur.

Symbolique:

Protection personnelle et de groupe. Apparat solennel.

Si vous tournez cette carte en dernier, cela signifie que vous êtes un peu porté sur l’apparence. Vous désirez que les autres autour de vous sachent qui vous êtes et quelles sont vos idées.

Par ailleurs, cette carte est très utile dans l’accomplissement de tout projet. Elle donne l’énergie nécessaire pour se défendre contre les imprévue et aussi d’attaquer de front et trouver des solutions à tous les problèmes rencontrés.

Sleipnir, le cheval d’Odin

Sleipnir, le cheval d'Odin

Sleipnir est un cheval fabuleux à huit jambes capable de se déplacer au-dessus de la mer comme dans les airs! En vieux norrois, le nom de Sleipnir signifie «planeur», ou «glissant», et pourrait avoir un sens proche de «celui qui glisse rapidement».

Symbolique:

Symbolise la rapidité de l’esprit de son cavalier. Sleipnir guide son écuyer sur le chemin de l’élévation spirituelle.

Si cette carte est tirée en dernier, vous savez tirer partie de toute situation grâce à vos habilités. Vous êtes sur la bonne voie!

Cette carte révèle votre capacité à régler un problème rapidement. Vous planez au dessus des difficultés et vous êtes guidé par Sleipnir!

Hugin et Munin

Dans la mythologie nordique, Hugin (du vieux norrois huginn signifiant «pensée» ou «esprit») et Munin (du vieux norrois muninn signifiant «mémoire») sont les deux corbeaux messagers qui accompagnent Odin. À l’aube, ils partent et parcourent les neuf mondes et reviennent le lendemain matin pour rapporter au dieu ce qu’ils ont vu et entendu, en le lui murmurant à l’oreille.

Hugin et Munin entretiennent la liaison entre l’univers terrestre et la vie spirituelle.

Symbolique:

Le corbeau est symbole de sagesse. Il peut être perçu comme un intermédiaire entre l’homme et le monde des Dieux.

Si cette carte est tirée en dernier, vous savez faire preuve d’une grande sagesse. Et vous êtes reconnu pour cette belle qualité.

Hugin et Munin seront maintenir l’équilibre entre votre quotidien et votre spiritualité.

Si vous avez tiré cette carte avec celle d’Odin, vous serez bientôt informé de certains éléments capitaux qui pourraient certainement vous venir en aide.

Hache de guerre

Lame à double tranchant permettant de mieux équilibrer l’arme et de faciliter son emploi.

L’ajout d’une pointe à l’extrémité du manche autorise la frappe d’estoc, utile pour percer des protections telles qu’une armure de platesa, que le tranchant de la hache ne ferait autrement qu’endommager, sans parvenir à blesser sérieusement son porteur.

Réputée pour avoir connu son âge d’or durant les raids et conquêtes Vikings , qui utilisaient notamment de grandes haches maniées à deux mains.

Symbolique:

Qui demande de la prudence et de l’agilité

Si cette carte est tirée en dernier, cela peut signifier que votre esprit est trop tranchant, vous auriez avantage à faire preuve de plus de souplesse.

À double tranchant, cette carte vous permettra néanmoins de pouvoir émettre vos opinions de façon plus assumées.

Votre combat sera rude et vous devrez déployer toute votre agilité pour triompher.

Freyja

Freyja est considérée comme une déesse de l’amour, du sexe, de la beauté, de la terre et de la fertilité.

Freyja est belle, parfois rousse ou blonde, et on l’invoque pour être heureux en amour, mais aussi lors des accouchements. On la sollicite de même pour obtenir de bonnes saisons. Elle était la déesse de l’intimité, de l’attirance entre personnes, de la richesse et de la magie.

Elle adore les chats!

Symbolique:

Amour et protection.

Si cette carte est tirée en dernier, vous êtes aimé et protégé. Pour vous, la sensualité n’a pas son égal. Votre charme attire les autres.

Vous aurez l’aide de Freyja pour vous guider dans votre quête amoureuse. Elle saura vous démontrer toute sa sollicitude.

Distribuer d'autres cartes